The Alcyonacea (soft corals and sea fans) of Antsiranana Bay, northern Madagascar

Alison J. Evans, Mark D. Steer, Elise M. S. Belle

Abstract


During the past two decades, the Alcyonacea (soft corals and sea fans) of the western Indian Ocean have been the subject of numerous studies investigating their ecology and distribution. Comparatively, Madagascar remains understudied. This article provides the first record of the distribution of Alcyonacea on the shallow fringing reefs around Antsiranana Bay, northern Madagascar. Alcyonacea accounted for between one and 16 % of the reef benthos surveyed; 11 genera belonging to four families, and several unidentified gorgonians (sea fans) were recorded. Abundant and diverse Alcyonacea assemblages were recorded on reefs that were exposed with high water clarity. However, abundant and diverse communities were also observed on sheltered reefs with low water clarity, high sediment cover and relatively low hard coral cover, implying potential competitive advantage under these conditions. Where prevailing environmental conditions were relatively moderate, the Alcyonacea assemblages were generally characterised by low diversity and an abundance of Sinularia and Sarcophyton. Because of the current lack of knowledge about the coral reefs in Antsiranana Bay, it was not possible to suggest any appropriate management actions. We propose that this account should be built upon with similar studies of other reef taxa. This series would address the paucity of published information from this part of the western Indian Ocean, and would provide the baseline information necessary to inform future management plans for the area.

 

RÉSUMÉ

L’intérêt porté aux Octocoralliaires et leurs propriétés ne cesse de croître à l’échelle mondiale, en étant à la fois prisés par l’aquariophilie mais également recherchés dans la recherche médicale. Durant les deux dernières décennies, les Octocoralliaires de la région sub-équatoriale de l’Afrique de l’Est ont fait l’objet de nombreuses études portant sur leur écologie et leur distribution, mais, le nord de Madagascar restait très peu étudié. Cet article décrit pour la première fois l’abondance, la diversité et la distribution des Alcyonacea et des Gorgonacea rencontrés dans la baie d’Antsiranana, l’une des plus grandes baies naturelles du monde, et fournit ainsi des informations essentielles sur la région pour le développement éventuel de stratégies de conservation. Les Octocoralliaires représentent entre 1 et 16% de la couverture benthique des récifs étudiés ; onze genres d’Alcyonacea, appartenant à quatre familles, et de nombreuses espèces de Gorgonacea (coraux cornés) ont été enregistrés. Il a été observé que les récifs les plus exposés avec les eaux les moins turbides étaient favorables à une biodiversité d’Octocoralliaires plus élevée. Toutefois, des communautés abondantes et diverses d’Octocoralliaires ont également été observées sur des récifs protégés aux eaux relativement turbides avec des niveaux de sédimentation et une présence d’algues élevés, mais avec une faible couverture de coraux durs (Scléractiniaires) ; ceci pourrait impliquer un certain avantage compétitif des Octocoralliaires dans de telles conditions. Là où les conditions environnementales étaient modérées, les assemblages d’Octocoralliaires étaient généralement caractérisés par une faible biodiversité et une forte abondance d’espèces des genres Sinularia et Sarcophyton. Par manque de connaissances des récifs coralliens de la baie d’Antsiranana, il n’a pas été possible de conduire des études similaires sur les autres taxons. Toutefois, cette étude présente les premières données de base, qui lorsqu’elles seront complétées par d’autres études plus approfondies, pourront fournir les informations nécessaires à l’élaboration de plans de gestion appropriés pour la baie d’Antsiranana.


Keywords


marine conservation; ocean conservation; Alcyonacea; Sinularia; Sarcophyton; soft corals

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.4314/282

Madag. conserv. dev.
ISSN: 1662-2510