The lemur diversity of the Fiherenana-Manombo Complex, southwest Madagascar

Charlie J. Gardner, Eibleis Fanning, Hannah Thomas, Darren Kidney

Abstract


We conducted the first comprehensive lemur survey of the Fiherenana - Manombo Complex (Atsimo-Andrefana Region), site of PK32-Ranobe, a new protected area within the Madagascar Protected Area System. Our cross-seasonal surveys of three sites revealed the presence of eight lemur species representing seven genera and four families, of which three are diurnal and five are nocturnal species. Six species were only recorded in the riparian and transitional forests of the Fiherenana and Manombo river valleys, while the spiny thicket at Ranobe contains only Microcebus (two species), all larger species having been extirpated by hunting in recent years. Two of our records (Mirza coquereli and Cheirogaleus sp.) represent new locality records or range extensions, but we failed to record one species (Phaner pallescens) expected to occur in the area, and question the literature supporting its presence south of the Manombo river. Our findings highlight the importance of the Fiherenana-Manombo Complex for the conservation of lemurs in southwest Madagascar, but also show that PK32 - Ranobe fails to protect the full lemur diversity of the Complex. The protected area does not include the riparian forests of the Manombo and Fiherenana rivers, and at least three lemur species are therefore unprotected. We strongly support the proposed extension of the protected area to include these riparian forests as well as other important habitats for locally endemic bird and reptile taxa.

RÉSUMÉ

La zone du Complexe Fiherenana - Manombo (Région d’Atsimo- Andrefana), site de PK32-Ranobe, une nouvelle aire protégée dans le Système des Aires Protégées de Madagascar (SAPM), a fait l’objet d’un premier inventaire de lémuriens. Nos prospections dans trois sites à différentes saisons ont révélé la présence de huit espèces de lémuriens représentés dans sept genres et trois familles, dont trois sont des espèces diurnes et cinq sont des espèces nocturnes. Nous n’avons pas pu identifier l’espèce du genre Lepilemur ni celle du genre Cheirogaleus à défaut de disposer de spécimens. Six espèces ne se trouvaient que dans les forêts riveraines et les forêts de transition des vallées des fleuves Fiherenana et Manombo. Le fourré épineux de Ranobe n’abrite que des Microcebus (deux espèces), toutes les espèces plus grandes ayant déjà été exterminées par la chasse au cours des dernières années. Nos estimations de densité indiquent que la population des Microcebus est deux fois plus importante dans le fourré épineux que dans la forêt riveraine (1,078 individus / km² vs. 546 individus / km²). Nous avons estimé la densité d’Eulemur rufus à 40 groupes / km² dans la vallée du Fiherenana, mais nos transects ne nous ont pas permis d’obtenir des estimations fiables pour les densités de Lemur catta et de Propithecus verreauxi. Deux des espèces répertoriées (Mirza coquereli et Cheirogaleus sp.) représentent de nouvelles observations pour la zone ou des extensions de leurs aires de répartition connues, mais nous n’avons pas pu trouver l’espèce Phaner pallescens qui devait être présente dans la zone et nous émettons des doutes portant sur les références publiées rapportant la présence de l’espèce au sud du fleuve Manombo. Nos résultats mettent en exergue l’importance du Complexe Fiherenana - Manombo pour la conservation des lémuriens dans le sud-ouest de Madagascar, mais ils indiquent que l’aire protégée de PK32 - Ranobe ne protège pas la diversité complète des lémuriens du Complexe. Les forêts riveraines des fleuves Fiherenana et Manombo ne sont pas incluses dans l’aire protégée de sorte qu’au moins trois espèces de lémuriens ne bénéficient alors d’aucune protection. Compte tenu des objectifs du SAPM et plus particulièrement de l’Objectif 1, à savoir ‘Conserver l’ensemble de la biodiversité unique de Madagascar’, nous estimons que la nouvelle aire protégée du PK32-Ranobe n’atteint pas ces objectifs et nous appuyons les efforts des promoteurs afin de re-délimiter l’aire protégée pour inclure les forêts riveraines ainsi que d’autres habitats importants pour la conservation des oiseaux et des reptiles localement endémiques.


Keywords


Lemurs; PK32-Ranobe; spiny thicket; SAPM; protected area

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.4314/181

Madag. conserv. dev.
ISSN: 1662-2510